Luang Prabang, la captivante

Après quinze jours passés au Laos, nous arrivons finalement à Luang Prabang sans savoir qu’il s’agira de notre dernier arrêt dans ce pays avant de rejoindre le Vietnam. Ancienne capitale royale du Lan Xang (royaume du million d’éléphants en lao), la magnifique ville est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1995. Au cœur des montagnes et au bord du Mékong, Luang Prabang est un lieu unique en Asie du Sud-Est. Avec ses maisons coloniales restaurées et ses nombreux monastères dorés, la ville captive par sa beauté et sa douceur de vivre. Pour la première fois depuis notre séjour sur le continent asiatique, nous décidons de faire une halte de deux semaines à cet endroit. Le besoin de nous enraciner de nouveau quelque part, l’envie de nous recréer une routine – même provisoire – ainsi que le souhait de participer à des projets associatifs, nous ont amenés à poser nos sacs à dos plus longtemps que prévu dans la captivante Luang Prabang.

Luang Prabang, la plus belle

LUANG PRABANG 3

Aussi étrange que cela puisse paraître, nous nous sentons joyeux de retrouver quelques habitudes que nous souhaitions fuir quelques mois auparavant. Nous éprouvons du plaisir à passer plus de temps dans un même lieu, à échanger avec les locaux de manières plus profonde et spontanée. En quinze jours, nous avons pu arpenter la ville comme nous ne l’avons jamais fait durant ce voyage. Aucune ruelle n’a pu nous échapper et nous ne nous sommes jamais lassés d’admirer les façades colorées qui ornent la ville.

Laos - LUANG PRABANG

20190331_114637

Nous avons vu de nombreux lieux en Asie mais aucun n’avait le charme que possède Luang Prabang. Comme un musée à ciel ouvert, elle offre des trésors particuliers qui ont leur cachet propre. Certaines de ses maisons abritent un hôtel ou un café pittoresque. D’autres cachent des boutiques artisanales où les visiteurs s’émerveillent devant des tissus ou des objets d’une finesse inégalée.

LUANG PRABANG 2

20190321_181359

Luang Prabang shop

Luang Prabang, la sacrée

Bien que la ville soit touristique, elle n’en garde pas moins sa dimension sacrée. Des moines bouddhistes du monde entier viennent y effectuer des pèlerinages chaque année ou recevoir des enseignements dans l’un de ses nombreux temples. Tous les matins avant le lever du jour, une longue file d’hommes en habit safran s’allonge dans les rues de Luang Prabang pour le premier aumône de la journée.

temple Luang Prabang

Le soir venu, c’est sur le Mont Phousi, une colline sacrée perchée à 150 mètres, que la foule s’empresse. De là-haut, on peut venir observer le soleil se coucher délicatement sur la ville.

Mont Phousi Luang Prabang

Puis c’est au marché nocturne que l’on finit sa soirée autour d’un barbecue ou d’un buffet végétarien. La promenade se prolongera dans les allées bondées où les marchands négocient avec les touristes leurs tissus Hmongs et autres artisanats traditionnels. C’est ici que nous retrouvons tous les soirs Sara et Paul, le couple d’irlandais que nous avons rencontré au Cambodge. Eux aussi ce sont retrouvés pris au piège de la belle Luang Prabang. La journée, nous nous croiserons à l’Utopia – un espace de vie où se mêlent locaux et voyageurs en quête de sens. On sirotera des cafés matchas ou des bières lao et on refera le monde en parlant de permaculture et en écoutant de vieux morceaux rock des années 2000.

LUANG PRABANG 20

Luang Prabang, l’engagée

Nous avions envie de profiter de nos deux semaines de repos à Luang Prabang pour rencontrer des porteurs de projets associatifs et engagés ainsi que pour participer à des actions de bénévolat. Ian et Taïssa, nos amis brésiliens rencontrés dans les temples d’Angkor, nous avaient parlé d’une association intéressante dont l’objectif était de communiquer en anglais avec des locaux. A l’origine Big Brother Mouse avait pour ambition de développer la lecture auprès du peuple lao. C’est ainsi qu’un éditeur américain et un moine bouddhiste se sont lancés dans l’ambitieux projet de récolter des ouvrages scolaires et d’éditer des livres en langue lao. Petit à petit, l’association a évolué et les besoins des locaux également. Aujourd’hui, la structure accueille deux fois par jour des dizaines de volontaires venus pour dialoguer en anglais avec des habitants. Séduits par le concept, nous avons décidé d’y consacrer plusieurs heures par semaine.

Big Brother Mouse Luang Prabang

Il est assez difficile de résumer cette expérience humaine en seulement quelques lignes sur un blog. J’ai été frappée par le nombre d’élèves présents à chaque séance pour discuter avec nous. Nous avons eu une opportunité fantastique de pouvoir échanger avec des publics très variés et de mener des discussions profondes et parfois intimes. Entre des échanges avec des minorités ethniques Hmongs ou Thaïes et une longue conversation avec un jeune moine bouddhiste, nous sommes repartis de ces séances infiniment plus riches qu’à notre arrivée. Nous avons été tous deux fascinés par la volonté de ces jeunes adultes d’apprendre l’anglais. Bien plus que de l’apprentissage d’une langue, il s’agit pour eux d’accéder à une vie meilleure. Cet exercice aura été pour nous une véritable leçon d’humilité et de gratitude.

Ock Pop Tok

Cette force de caractère, nous la retrouverons plus tard dans l’atelier Ock Pop Tok qui accueille plus d’une soixantaine de salariées dans le but de perpétuer les techniques ancestrales du tissage lao. Créé par et pour des femmes, ce lieu de vie se veut respectueux de l’humain et de l’environnement.

Ock Pop Tok Luang Prabang

Nous passerons la journée dans l’atelier à découvrir le travail minutieux de ces femmes ainsi que leur boutique. Ock Pop Tok ( quand l’Orient rencontre l’Occident en lao) est une entreprise exemplaire qui montre au reste du monde qu’un modèle solidaire et durable n’est pas impossible dans le milieu du textile. La tête pleine de réflexions nouvelles et le cœur remplit d’espoir, nous repartons de cet endroit fiers comme jamais.

Les chutes Tad Kuang Si

Kuang Si Falls

A une trentaine de kilomètres de Luang Prabang se trouvent les chutes d’eau de Tad Kuang Si que nous souhaiterons voir durant notre temps libre. Au sein d’une forêt luxuriante se cachent des cascades à plusieurs niveaux et des bassins d’eau turquoise éblouissants que nous découvrons stupéfaits. Les locaux et les touristes se mélangent et se baignent ensemble dans cette eau sublime mais glacée.

Laos Tad Kuang Si

La région de Luang Prabang nous cache encore de nombreuses surprises que deux semaines de visite intensive ne nous permettent pourtant pas de découvrir. Nous avons tous deux été captifs et captivés par cette ville enchantée. Prendre un peu plus le temps de visiter cette partie montagneuse du Laos fut une très bonne idée. Nous avons pu nous reposer et apprécier une certaine forme de routine. Cela nous a également permis de faire de réelles rencontres avec la population locale et d’en connaître davantage sur la culture lao. C’est aussi ici que nous avons changé nos plans pour la suite de notre voyage. Nous avons pris la décision de quitter l’Asie après notre prochain séjour au Vietnam. D’autres aventures nous attendrons en Europe de l’Est mais je n’en dis pas plus pour l’instant. Merci donc la captivante Luang Prabang. Nous nous souviendrons précieusement de notre agréable fin de séjour lao autour de tes maisons colorées, de l’Utopia, de tes cascades merveilleuses, et auprès de tes habitants engagés avec qui nous avons échangé des conversations passionnantes.

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. galswind dit :

    C’est ça le problème quand on prend seulement des vacances et qu’on ne peut pas partir longtemps: choisir entre se poser à un endroit et y prendre des habitudes, et découvrir le monde et ses trésors. Les photos donnent envie en tout cas d’aller poser soi aussi ses valises a Luang Prabang pour quelques temps.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s