Siem Reap, la solidaire

-« Trente dollars pour payer M’dame » me lance le douanier d’un ton sec. -« Sorrry ? » suis-je en train de bafouiller, la voix tremblante et le palpitant sur le point de rompre. -« Trente dollars. Moi parler français un peu » me répond-t-il alors la tête emportée en arrière par l’élan d’un fou rire contagieux. Mes mâchoires se desserrent…